Comment choisir sa combinaison de surf ?

Que l’on soit débutant ou confirmé, on doit toujours porter des tenues adéquates quand on fait du surf. Cela permet d’être à l’aise lors de la pratique mais aussi de se protéger du froid et des coups de chaud. Ces tenues sont également faites pour protéger le corps contre les frottements avec la planche. Voici alors quelques astuces permettant à tout le monde de mieux choisir sa combinaison de surf que ce soit une combinaison, un ensemble ou autres.

Les éléments à prendre en compte

Le premier critère de choix à considérer lors de l’achat d’une tenue de surf est la taille. Rien n’est plus gênant que de porter des vêtements de mauvaises tailles. Ensuite, on peut entrer dans les détails plus techniques. On peut par exemple se pencher sur l’épaisseur en néoprène de la combinaison. Le choix doit se porter en fonction de la température de l’eau. Plus le spot est froid, plus la tenue devrait être épaisse. En été, mieux vaut opter pour les tenues qui ont une épaisseur de 2/2mm. Ils permettent de ne pas avoir trop chaud. En automne, l’épaisseur de la tenue doit être en moyenne de 3/2 mm. Et en hiver, une tenue de 4/3 mm est conseillée. Pour les eaux très froides, une combinaison de 5/4 mm est adéquate. Concernant le style, les combinaisons intégrales sont parfaites pour les spots qui ont moins de 22°C de température.

Où trouver une combinaison de surf ?

Les boutiques spécialisées vendent des combinaisons de surf de toutes les marques. On les trouve sur les plages, dans les stations balnéaires qui ont des spots de surf ou sur internet. Concernant la marque, chacun a son gout. Il y a ceux et celles qui optent pour les marques très connues comme Billabongetc. et ceux et celles qui ne prennent pas compte de ces données mais qui sont plutôt attirés par les prix, la qualité etc.

Guide d’achat pour la combinaison de surf

Quel que soit votre niveau pour ce sport de glisse, la combinaison de surf est importante pour vous prémunir du froid ou des coups de chaleur, sans compter les risques de frottements sur la planche ou les égratignures sur le fond. Suivez nos conseils pour bien choisir une combinaison de surf néoprène, notamment en fonction de votre gabarit.

Tenir compte de la température de l’eau

L’épaisseur en néoprène doit être proportionnelle avec la température de l’eau. Plus la température est basse, plus la Combinaison surf doit être épaisse. En clair, l’efficacité isolante de la combinaison de surf est tributaire de l’épaisseur du néoprène.

  • La combinaison pour les sessions d’été

Le modèle 2/2 mm existe en version intégrale ou shorty, mais dans les deux cas, il est recommandé de choisir un système à ouverture zip-less. Les surfeuses, elles, ont le choix entre les versions shorty avec une longueur mi-cuisses et les shorts culottes.

  • La combinaison pour l’automne

Privilégiez les combinaisons 3/2 mm en version intégrale, notamment si la température de l’eau est inférieure à 22°C. L’épaisseur est moins importante au niveau des bras pour que ne pas gêner la rotation ou a rame.

  • La combinaison pour l’hiver

La combinaison 4/3 mm est recommandée pour vos sessions hivernales. Mais en matière d’efficacité isolante, il y a encore mieux : les modèles 5/4 mm.

  • Les caractéristiques des combinaisons 5/4 mm

Vous êtes habitué(e) à vous aventurer dans des eaux très froides, dont la température avoisine les 7°C, par exemple ? La combinaison 5/4 vous gardera au chaud, d’autant qu’elle est équipée d’une cagoule amovible.

Choisir la combinaison en fonction de la durée de la session

  • Pour une heure de session

Le surfeur ou la surfeuse doit pouvoir enfiler et quitter la combinaison en deux trois mouvements, bénéficier d’une bonne isolation thermique et être prémunie des irritations.

  • Pour deux heures de session

La combinaison doit également être facile à enfiler, mais en même temps elle doit offrir une liberté de mouvements, pour que la rame ou la rotation ne soient pas éprouvantes durant la session. D’où l’intérêt de choisir une combinaison avec du néoprène plus souple, dotée par ailleurs d’une ouverture avec un zip dorsal.

  • Pour trois heures de session

Plus la session est longue, plus il est crucial de tenir compte prioritairement de la liberté de mouvements. Piochez dans les gammes de combinaisons au néoprène ultrasouples.

Choisir la combinaison en fonction de sa morphologie

La combinaison doit être un peu serrée au sec, elle s’adaptera à votre morphologie dès que vous vous jetez à l’eau. Choisir un modèle trop grand, c’est prendre le risque de voir des plis se former, signe que la combinaison a une faible efficacité isolante, sans compter les risques d’irritations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *